Décrassant Moteur Bardahl 5 en 1 Essence

Decrassant moteur essence 1l bardahl

Synthèse :

Comme sont noms l’indique (Décrassant moteur Bardahl 5 en 1 essence), permet d’entretenir ou voir nettoyer l’ensemble du moteur sans démontage avec seulement un produit (additif) à ajouter au réservoir.

 

Le mode préventif :

Le mode préventif consiste à utiliser l’additif en tant qu’entretien du système d’injection afin de prévenir un quelconque dysfonctionnement. Le préventif est le plus souvent identifier sur le flacon ainsi que sa quantité (exemple : 250ml) et aussi par sa composition.

Le mode curatif :

Le mode curatif, l’additif sert à résoudre les dysfonctionnements réels du moteur comme par exemple : Perte de puissance, l’encrassement, problème du système d’injection, fumer à l’échappement etc…

Le curatif est le plus souvent identifier sur le flacon ainsi que sa quantité (exemple : 1L) et aussi par sa composition.

 

Extrait d’un étiquetage du Décrassant Moteur Bardahl (essence) :

Simple et rapide d'utilisation.

Décrasse sans démontage : le turbo, la vanne EGR, le filtre à particules, les soupapes d'échappement et le pot catalytique.

Nettoie et protège le système d'injection, et rétablit le débit des injecteurs.

Limite les émissions polluantes et multiplie vos chances de réussite aux tests antipollution du contrôle technique.

Évite la surconsommation de carburant, la perte de puissance et le remplacement de pièces coûteuses.

 

Utilisation Préconisé par Bardhal (essence et diesel) :

Verser le flacon 1L dans le réservoir contenant 35 L de carburant.

Refaire le plein.

Traitement à effectuer tous les 5000 km.

Une fois votre moteur chaud, roulez à régime constant entre 2500 et 3000 tours/minute pendant 20 minutes, puis roulez normalement. Cette action peut être répétée plusieurs fois jusqu'à épuisement du carburant traité.

Refaites le plein normal

 

Composition :

Hydrocarbures, C10-C13, n-alcanes, isoalcanes, cycliques, <2% aromatiques.

Amine polyéther.

 

Bilan :

Base d'hydrocarbures + Amine polyéther agent résistant et décalaminant (calamine).

Amine polyéther étant le meilleur agent nettoyant connu en additif, il va permettre de nettoyer parfaitement « tête d’injecteur, chambre de combustion, tête de piston, soupapes d’échappement ».

Bien sur le restant ira dans sa prolongation sans garanti d’efficacité.

 

Véhicule d’essai :

  • Nissan Juke 1.6 DIG-T 190ch 2WD 2014 44000km
  • Renault Clio 2 1.2 16v 75ch 2004 106000km.

Trajet autoroutier environ 400 km pour les 2 véhicules.

 

Nissan Juke : Temps de réponse du turbo nettement supérieur, monter un régime amélioré, une conduite plus souple, niveau consommation identique !

Renault Clio 2 : Le jour et la nuit, une monter régime nettement supérieur ! Ralenti stable, une conduite plus nerveuse et niveau consommation gain de 0,2L/100km.

 

Attention :

Un additif ne fait pas de miracle selon le dysfonctionnement un démontage et ou le remplacement peut être obligatoire. Un diagnostic dans un garage permettra de juger si l’additif ou l’intervention mécanique est envisageable. Bien sur un mode préventif avant ou après votre révision afin de prévenir un quelconque dysfonctionnement et maintenir son entretien !