Huile de direction assistée

Fda

Role :

L’huile de direction assistée a pour rôle la lubrification des boîtes de vitesses automatiques.
Cette huile porte la mention « ATF », signifiant (Automatic Transmission Fluid), ainsi que la dénomination Dexron (pour la plupart d’entre elles) qui est une norme mise en place par General Motors définissant :

  • Sa viscosité : valeur de vitesse d’écoulement à une température donnée (volume/seconde),
  • Son point éclair : température minimale d’inflammation au contact d’une flamme,
  • Sa densité : rapport entre son poids au litre et la valeur du poids d’un litre d’eau.

Les différents fluides de direction assistée :

Minéral

- Le fluide minéral se compose de pétrole raffiné et d’additifs améliorant ses propriétés et ses performances. Les fluides minéraux, en plus de leur prix, ont pour avantage principal le fait qu’ils ne soient pas agressifs envers les pièces en caoutchouc. Néanmoins, ils ont une durée de vie assez courte et ont tendance à produire de la mousse.

Semi-synthétique

- L’huile semi-synthétique est composée de produits minéraux et synthétiques. Elle bénéficie d’une viscosité plus faible, d’un bon niveau de lubrification et produit moins de mousse. Ces fluides sont cependant plus agressifs que les fluides minéraux envers les éléments en caoutchouc du système de direction assistée.

Synthèse

- Les huiles de synthèse se composent principalement de polyalcools, de polyesters et d’une petite quantité de pétrole raffiné. Pour atténuer l’effet négatif de cette huile sur les pièces en caoutchouc, elle contient également des additifs. Ce type d’huile, malgré le fait qu’il soit le plus onéreux, possède de très indices de performance : c’est une huile qui produit peu de mousse, a une viscosité faible et maintient ses propriétés même en cas de températures extrêmes. Sa durée de vie est aussi la plus longue.

Les informations concernant les normes auxquelles le fluide de direction assistée répond et pour quels véhicules il est adapté sont notées sur l’emballage.

Les couleurs :

- Rouge : De type « Dexron », ils sont fabriqués selon les normes du groupe General Motors. Produits par le constructeur ainsi que par d’autres entreprises sous licence, ces fluides sont utilisés pour les véhicules Toyota, Nissan, Hyundai, Kia, Mazda et General Motors ;

- Jaune : Elaborés par le groupe Daimler ainsi que d’autres entreprises sous licence, ils sont destinés aux véhicules de la marque Mercedes-Benz ;

- Vert : Produits par l’entreprise Pentosin, ils concernent les véhicules Volkswagen, Ford, Bentley,

- BMW, Volvo ainsi que ceux du constructeur Daimler AG.