Consommation anormale d’huile moteur : causes, diagnostics, symptômes

Niveau d'huile

Les différentes causes d’insuffisance de lubrifiant peuvent provenir de multiples pièces.

Liste des principales causes d'une consommation d'huile moteur :

Le joint de culasse :

Lorsqu'il est défectueux, il laisse passer l’huile vers l’extérieur. Un mélange eau/huile dû au passage du lubrifiant dans le circuit de refroidissement entraîne une fuite. Il est important d’analyser l’état du liquide de refroidissement et de l’huile moteur pour constater un problème au niveau du joint de culasse.

Le carter ou le joint de carter :

Une simple fissure du carter ou une défectuosité de son joint peut occasionner une fuite d’huile visible sur le sol.

Le filtre à huile :

Le filtre à huile doit être changé à chaque vidange afin de limiter la perte d’huile dès qu’il est usagé.

Le cache-culbuteur :

Lorsque le cache-culbuteur est défectueux, un problème d’étanchéité intervient. Dès lors, l’huile moteur s’évacue petit à petit au niveau du joint de la pièce.

Les joints SPI :

Les joints SPI sont situés dans la zone de l’arbre à came et du vilebrequin. Ils permettent de cloisonner l’intérieur et l’extérieur du moteur. Une fuite peut se révéler au niveau de la distribution et de la pompe à huile.

Le radiateur d’huile et l’échangeur huile/eau :

Certains modèles de véhicules récents sont équipés d’un système de refroidissement d’huile moteur pouvant laisser apparaître une perte de lubrifiant.

Les vis de purge du carter :

Les vis de purge du carter peuvent être usées ou mal serrées, conduisant à un écoulement de l’huile moteur au sol, sous le carter.

Les segments :

Lorsque les segments sont défectueux, l’huile contenue dans le carter entre dans la chambre de combustion, réduisant ainsi la compression du moteur.

Le reniflard :

Un écoulement d’huile peut apparaître dès lors que le circuit du reniflard est endommagé.

Les pistons et cylindres :

Un problème d’étanchéité peut être la cause d’une consommation anormale d’huile moteur.

Une viscosité de l’huile moteur :

Un moteur usé peut être la source d’une huile trop fluide, entraînant une consommation hors norme de lubrifiant. Dans ce cas, mieux vaut utiliser une huile plus visqueuse.

Une queue de soupape endommagée :

L’huile qui s’échappe de la queue de soupape est brûlée dans le cylindre, provoquant une insuffisance de lubrifiant au fil du temps. Une fumée bleutée et malodorante apparaît à l’échappement.

Palier/roulement de turbo fatigué :

Un roulement de turbo fatigué peut envoyer de l'huile dans le moteur et parfois provoquer une auto combustion (sur diesel uniquement). Pour comprendre l'emballement moteur voir ici. Pour savoir comment le turbo fonctionne c'est là.

Viscosité de l'huile :

Une huile trop fluide pourra être consommée par le moteur. De plus, il faut parfois utiliser une huile plus visqueuse (donc moins fluide ...) sur les moteurs plus usés.

Moteur neuf :

Il arrive fréquemment que les moteurs neufs consomment de l'huile sur les premiers milliers de kilomètres, il faut donc être particulièrement vigilent pendant cette période.

Pistons / cylindres rayés :

Trop d'imperfections fait perdre en étanchéité, c'est un peu un problème qu'on peut rapprocher de celui des segments.

Guides/joints de queue soupapes :

Ces derniers peuvent laisser échapper de l'huile qui se retrouve alors brûlée un peu plus bas dans les cylindres.