Sonde Lambda

Sonde lambda oxygene 1

Définition :

La sonde lambda aussi appelée sonde d’oxygène ou sonde o2 a fait son apparition dans les années 70. Ce n’est qu’en 1993 qu’elle est adoptée en Europe en particulier sur les véhicules essences pour répondre à la norme EURO 1 (norme d’émission des gaz polluants l’air).

Les sondes lambda sont présents de plus en plus sur les motorisations Diesel !

La sonde lambda mesure en permanence la quantité d’oxygène présente dans les gaz d’échappements afin d’adapter le mélange air/carburant « ratio ».

 

Fonctionnement :

Il existe deux types de sondes lambda, la sonde chauffée (par les gaz d’échappements) et la sonde chauffante. La sonde lambda ayant un seuil de fonctionnement compris entre 300° et 600°, la sonde chauffante permet d’atteindre une température de fonctionnement plus rapidement.
Installée avant le catalyseur, il est possible d’en trouver une seconde placée après le catalyseur afin de vérifier son bon fonctionnement.

Une fois le moteur à température, la sonde mesure la quantité d’oxygène présente dans les gaz d’échappements puis envoie l’information au calculateur qui se charge d’adapter le mélange air/carburant afin qu’il soit le plus « parfait » possible.

 

Signal de la sonde lambda Amount :

  • Mélange idéal= Lambda 1 = Tension délivrée par la sonde O2 = 0.45V

  • Mélange pauvre = Lambda > 1 = Tension délivrée par la sonde O2 < 0.2V

  • Mélange riche = Lambda < 1 = Tension délivrée par la sonde O2 > 0.8V

 

Schema sonde lambda 2

 

Problème :

La durée de vie d’une sonde lambda est d’environ 150 000 km, cependant, en vieillissant elle transmet de plus en plus lentement l’information au calculateur qui finit par se mettre en mode dégradé, il enrichit alors le mélange air/carburant encrassant en passant le catalyseur.

-Voyant moteur allumé.

-Augmentation de la consommation.

-Ralenti instable.

-Perte de performances.

-Véhicule refusé au contrôle technique.

 

Entretien de la sonde :

Un décalaminage régulier permet de conserver le fonctionnement optimal de la sonde lambda, le nettoyage a l’hydrogène ou nettoyer soit même exemple avec du nettoyant frein.

Permettant ainsi de ralentir l’effet vieillissant de la sonde et donc de conserver plus longtemps son bon fonctionnement.

En simple, il y a pas vraiment d'entretien a faire.

 

Tester le ou les Sondes Lambda:

La sonde Lambda à 4 fils

- Moteur froid contrôler l’alimentation et la masse de la résistance chauffante ainsi que la masse de la sonde lambda

- Moteur chaud contrôler le signal avec un voltmètre ou mieux avec un oscilloscope, la  masse du signal est différente de celle de la résistance chauffante

Avec un multimètre en position Ohmmètre, tester les 2 fils de chauffe exemple sur une sonde lambda a 4 fils :

  • Un fil rouge / noir / blanc / blanc.

  • Multimètre position ohmmètre et nous allons pointers les 2 fils blanc

  • Une valeur ohm infini = Sonde lambda HS

  • Une valeur Ohm fixe « 6.x ohm » = Sonde lambda en état.

Pour confirmer sont état le meilleur serait un oscilloscope et ou voltmètre.

Un passage à la valise diagnostic peux confirmer une des sondes Lambda défaillante.

 

La sonde Lambda aval :

Elle fonctionne de la même manière que la sonde amont, à la seule différence qu’elle n’influe pas sur les paramètres d'injection {sonde de vérification}. Placée après le catalyseur, elle informe le calculateur du bon traitement des gaz d’échappement.

 

Signal de la sonde Lambda aval.

La sonde O2 aval ne fait pas de sauts de tension comme la sonde amont. Sa tension varie très peu et doit se situer vers 0.5v avec un catalyseur en bon état. Plus le catalyseur vieillit et plus le signal de la sonde aval se rapprochera du signal de la sonde amont. Il sera temps alors de remplacer votre pot catalytique.