Boitier de préchauffage (Relais)

Fonctionnement du préchauffage :

Le temps de préchauffage varie en fonction de plusieurs informations selon la configuration du véhicule (Température de l’eau, Température de l’huile, Température Extérieur, …).

- Température de l’eau moteur inférieure à 20°C,
- Moteur tournant à plus de 70 tr/min pendant 0.2 seconde.

Les bougies de préchauffage peut-être alimenté par (Boitier de préchauffage « relais », Module PostChauffage, Calculateur).

Après extinction du voyant, si le démarreur n’est pas sollicité, les bougies de préchauffage restent alimentées pendants un maximum de cinq secondes.



Fonctionnement du PostChauffage :

La fonction du PostChauffage permet de maintenir le fonctionnement des bougies de préchauffage après la phase de démarrage.

Cela permet de diminuer les émissions polluantes dans les premières minutes qui suit le démarrage (Fumées bleues à froid).



Boitier de Préchauffage (Relais) :

Le boitier de Préchauffage est connu sous le nom de Relais de préchauffage, il a pour mission d’alimenter les bougies de préchauffage pour le réchauffement des chambres de combustion. De plus, il est en charge de l’allumage du Témoin de Préchauffage !

Il vas contrôler la durée du préchauffage en fonction de divers facteurs.



Panne :

- Difficultés ou démarrage impossible,
- Voyant de défaillance moteur,
- Témoin de préchauffage activer en permanence ou éteint,
- Fumée bleue au démarrage,
- Etc. …



Test et diagnostique :

Les différents test sont réalisés sur un moteur froid, n’hésitez pas répéter les opérations sur les différents éléments. L’affection des voies (Bougie 1, 2, 3, …, Signal calculateur, Masse, Alimentation batterie, Commande, etc…) ainsi que les connecteurs et emplacements varie selon la marque et le modèle de votre véhicule.
Retrouvez toutes les informations techniques sur la Revue Technique Automobile (RTA).



- Contrôle du Module PostChauffage, par une lampe-témoin :


Le test est réaliser avec une lampe témoin sur un moteur froid, il faut répéter l’opération sur toutes les bougies de préchauffage pour confirmer leur alimentation.

1. Reliez la lampe-témoin entre la masse et le fil d’alimentation d’une bougie.
2. Mettez le contact permanent, le témoin de préchauffage et la lampe-témoin doivent s’allumer.
3. Quand le témoin de préchauffage s’éteint, la lampe-témoin doit rester allumé quelques secondes supplémentaires (environs 2 secondes).


- Contrôle du Module PostChauffage, avec un multimètre :

Le test est réaliser avec un multimètre sur un moteur froid, il faut répéter l’opération sur toutes les bougies de préchauffage pour confirmer leur alimentation.

1. Positionnez le multimètre sur la tension continue, 20V.
2. Reliez le fil Noir à la masse et le fil rouge à la borne d’alimentation d’une bougie.
3. Mettez le contact permanent, le témoin de préchauffage s’allume et une tension doit-être afficher sur le multimètre (environs 12V).
4. Quand le témoin de préchauffage s’éteint, le multimètre doit afficher une tension quelques secondes supplémentaires (environs 2 secondes).


- Contrôle des bougies de préchauffage :

Le test est réaliser sur un moteur froid, il faut répéter l’opération sur toutes les bougies de préchauffage pour confirmer leur alimentation.


- Contrôler la continuité à lampe-témoin :

1. Coupez le contact et débranchez le fil d’alimentation d’une bougie.
2. Connectez la lampe témoin à la borne plus de la batterie.
3. Mettez la lampe-témoin en contact de la borne d’alimentation de la bougie de préchauffage.
4. La résistance d’une bougie en bon état étant très faible (inférieur à 2 ohms), la lampe-témoin doit s’allumer, sinon la bougie est défectueuse.
5. Répéter l’opération sur l’ensemble des bougies de préchauffages.
6. Reposez le fil d’alimentation de la bougie de préchauffage.


- Contrôler la continuité au multimètre :

1. Coupez le contact et débranchez le fil d’alimentation d’une bougie.
2. Positionnez le multimètre en position Ohmmètre, calibre 200.
3. Reliez le fil Noir à la masse et le fil rouge à la borne d’alimentation d’une bougie.
4. La résistance d’une bougie en bon état étant très faible (inférieur à 2 ohms), le multimètre doit affichée une résistance inférieure à 2 ohms.
4.1. Si la résistance est supérieure à 2 ohms, elle est défectueuse (contrôler la bonne masse du fil noir).
4.2. Si le multimètre affiche 1, c’est que la résistance est supérieure à 200 ohms et donc que la bougie est défectueuse.
5. Répéter l’opération sur l’ensemble des bougies de préchauffages.
6. Reposez le fil d’alimentation de la bougie de préchauffage.


- Contrôle du Boitier de préchauffage (relais) Actionneur et le contact :

Attention : Il est bon d’être prudent en ayant tous les renseignements sur les caractéristiques électriques du relais de préchauffage.

1. Alimenté les bornes 85 et 86 a l’aide d’une pile de 9V, quand la bobine est alimentée, l’actionneur doit bouger (Petit clic doit s’entendre). S’il n’y a pas ce clic, l’actionneur est certainement grippé ou défaillant.

2. Maintenir l’alimentation du relais par les bornes 85 et 86.
3. Multimètre en position ohmmètre, calibre 200.
4. Placer le fil noir sur la borne 30 et le fil rouge sur la borne 87.
5. Si la résistance est inférieure à 0.5 ohm, tout est ok.
6. Mais en cas de dépassement de cette valeur, c’est que le contact est mauvais au niveau de l’interrupteur.


- Contrôler la bobine du boitier de préchauffage (relais) :

Attention : Il est bon d’être prudent en ayant tous les renseignements sur les caractéristiques électriques du relais de préchauffage.
1. Multimètre en position ohmmètre, calibre 200.
2. Placer le fil noir sur la borne 85 et le fil rouge sur la borne 86.
3. La valeur doit-être comprise entre 50 et 100 ohms.
4. Si la valeur est nul, la bobine du relais est défaillante.


- Court-circuit au plus ou à la masse :

Vérification des connexions en déposants le connecteurs (oxydation, brulure, câble dénuder) ainsi les fils d’alimentations et les masses.



Liens utiles :

- Bougie de préchauffage : Lire l’article.
- Court-Circuit : Lire l’article.
- Fusible : Lire l’article.
- Relais : Lire l’article.